La construction écologique en Guyane !

La construction cologique en Guyane
2319-16.JPG
006-Trésorerie-Générale.jpg
009-Trésorerie-Générale.jpg
Sans titre5.jpg
Accueil Solutions techniques La végétalisation Les plantations aux abords des bâtiments

La végétalisation

Les plantations aux abords des bâtiments

Les plantations aux abords des bâtiments diminuent les rayonnements solaires directs, réfléchis et
diffus. Conjuguées à lʼeau, elles favorisent un micro-climat dʼair rafraîchissant.

Dans de nombreux contextes culturels, les espaces extérieurs sont essentiels aux pratiques des habitants.
Une multitude de signes symboliques ou physiques permettent dʼétablir une hiérarchie de ces espaces
extérieurs. La transition se fait des espaces publics aux espaces les plus privatifs. En fonction du contexte
dʼintervention, les espaces extérieurs contigus aux habitats, les chemins, les ruelles de voisinage, les rues,
les places,… nécessitent un traitement climatique. Le confort de ces espaces de transition est lʼun des
critères décisifs de leur utilisation.

La végétation doit être intégrée aux zones bâties afin dʼaméliorer lʼenvironnement immédiat de chaque
construction. Aux valeurs esthétiques sʼajoute le confort thermique qu ʻelle procure par lʼombrage, mais
aussi par lʼévaporation. Par ce biais, les températures ambiantes sont abaissées, le niveau dʼhumidité est
amplifié et la ventilation naturelle canalisée.

Le label ECODOM préconise une protection efficace à lʼensoleillement direct par une bande dʼau moins 3
mètres de large de végétalisation au sol ou dʼécrans solaires sur les 2/3 de la périphérie du bâtiment.
En climat chaud et sec, lʼévapotranspiration du sol peut participer au rafraîchissement de lʼair ambiant. Ce
phénomène est maximal aux limites des surfaces poreuses qui jouxtent des surfaces imperméables. Cette
technique est limitée aux climats humides où le niveau dʼhumidité relative est déjà supérieur au niveau de
confort hygrométrique.

Lʼamélioration du confort thermique par le phénomène dʼhumidification de lʼair concerne les climats chauds
et secs. Or, dans ces zones, lʼeau vient à manquer. Dans certaines régions, lʼaccès à lʼeau constitue le
premier poste de dépense des familles.
 
Site internet financé par la Région Guyane
Tous droits réservés - Informations légales & techniques
Haut de page