La construction écologique en Guyane !

La construction cologique en Guyane
2319-16.JPG
006-Trésorerie-Générale.jpg
009-Trésorerie-Générale.jpg
Sans titre5.jpg
Accueil Architecture durable L'approche bioclimatique La protection solaire

L'approche bioclimatique

La protection solaire

La réalisation d’une protection solaire efficace constitue la seconde phase fondamentale de la conception de logements thermiquement et énergétiquement performants.
Les apports de chaleur par les parois sont la principale cause de surchauffe des bâtiments.
Cette protection solaire concerne toutes les parois extérieures du logement : toiture, murs et fenêtres.

La principale cause de surchauffe des bâtiments en Guyane est due à une mauvaise protection solaire. C’est une étape importante de la conception bioclimatique, consacrez-y du temps et ne lésinez pas sur les moyens.

Protection solaire de la toiture

Vous avez déjà remarqué que l’on a plus chaud avec un vêtement de couleur sombre qu’avec un vêtement de couleur clair. Normal ! Une couleur sombre absorbe une plus grande partie du spectre lumineux. Pour la maison, c’est pareil, choisissez une couleur claire pour la toiture. Évitez toutes les couleurs sombres ainsi que le rouge foncé, le vert foncé, le bleu vif ou même le gris clair !

L’ensoleillement est vraiment fort en Guyane. Pour la toiture, une couleur claire ne suffit pas, surtout si la toiture est en tôle. Il faut s’en protéger par d’autres moyens, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Isoler

L’isolant créera une barrière entre le chaud et le froid. Posez un isolant directement sous la toiture ou sur les faux plafonds. Attention toutefois, certains isolants ne sont pas recommandés pour une isolation directement sous la toiture. Pour qu’il soit efficace, une épaisseur de 5 centimètres est le minimum. Mais l’épaisseur dépend aussi de la couleur de la toiture. Il faudra plus d’isolant avec une toiture foncée.

isoler_sous_la_toitureisoler_les_faux_plafonds












Cette protection doit se faire sur la totalité de la surface de toiture ou de faux plafonds de la maison. Si vous avez des terrasses, installez de l’isolant aussi sur les parties de toiture la recouvrant, cela améliorera votre confort. En effet, les tôles, en chauffant, créent un rayonnement thermique vraiment désagréable...

L’isolant a aussi l’avantage d’être une barrière phonique. Lors de forte pluie, il atténue considérablement les nuisances sonores de la toiture.

  • Ventiler

Cette solution consiste à créer des combles fortement ventilés ou à surélever la toiture par rapport à la maison. Un courant d’air sous la toiture permettra de chasser l’air chaud s’accumulant sous le toit.
ventiler_les_combles
Les ouvrants doivent être répartis uniformément sur tout le périmètre de la toiture. La surface des ouvrants de ventilation doit être supérieure à 15% de la surface de toiture pour être efficace.
Cette conception de toiture devra être traitée de manière à être protégé efficacement contre la pluie, les chauves-souris ou les intrusions...

Sachez qu’une toiture en Waï, en bois de Wapa, en tuile ou encore en bitumineux aura toujours une capacité d’isolation meilleure qu’une toiture en tôle.

Protection solaire des murs

Les murs aussi reçoivent les rayons du soleil et apportent de la chaleur dans la maison. Comment les protéger ? Simplement en laissant déborder la toiture suffisamment pour faire de l’ombre la plus grande partie de la journée. Cela protégera en plus les murs de la pluie !

debord_toitureLe débord doit être correctement dimensionné suivant la façade à protéger, le rapport d/h doit être :
  • Au Nord et au Sud : de 0 pour un mur en bois clair à 0,7 pour un mur en béton de couleur foncée.
  • À l’Est : de 0,25 au minimum et jusqu’à 1 pour un mur en béton de couleur foncée.
  • À l’Ouest : de 0,5 au minimum et jusqu’à 1,3 pour un mur en béton de couleur foncée.

Bien sûr, un large débord a un coût plus important. Si vous utilisez des matériaux à faible inertie thermique comme le bois ou des briques creuses pour les murs, la chaleur emmagasinée sera moins importante et autorisera à réduire le débord de toiture.

protection_solaire_des_murs4
Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas avoir de débord de toiture, sachez qu’il existe d’autres solutions comme les auvents, les casquettes, les pare-soleil horizontaux ou simplement les balcons...

Il existe aussi des pare-soleil verticaux, c’est un peu comme un mur devant un mur ! Ils doivent être décollés de la façade d’au moins 20 cm et ouverts à leurs extrémités supérieures et inférieures afin d’assurer une bonne ventilation.

L’important est que vous utilisiez un dispositif qui permette à la ventilation naturelle d’entrer suffisamment, qui coupe les rayons du soleil tout en laissant entrer la lumière diffuse, celle qui est autour de nous.

Et si toutes ces solutions ne vous conviennent pas, il est encore possible d’utiliser l’isolation derrière un mur blanc. Il faudra alors protéger les ouvrants des rayons du soleil !

La végétalisation comme protection solaire

Une autre technique moins connue en Guyane pour se protéger des rayons du soleil est la végétalisation. Cela consiste à faire pousser des plantes sur le toit ou d’utiliser des plantes grimpantes pour les murs.
 
Ce sont les plantes qui vont absorber les rayons du soleil et non les parois de la maison. Elles ont l’avantage de limiter le ruissellement et de maintenir une température plus fraîche que celle de l’air ambiant.

Avec les plantes, votre maison sera vraiment intégrée au paysage. En plus certaines plantes fleurissent ou donnent des fruits, profitez-en !

La protection des ouvrants

Avec tout ça, vous aurez convenablement protégé du soleil les parois de votre maison. Mais il reste encore à protéger les ouvrants de la maison ; les fenêtres et les portes.
La difficulté de protéger les ouvertures de la maison est de favoriser la circulation de l’air tout en assurant une protection contre la pluie et les intrusions, et sans se retrouver dans le noir !

protection_des_fentresLes solutions existent depuis longtemps. Il suffit de laisser entrer la lumière diffuse et d’empêcher les rayons directs du soleil de pénétrer à l’intérieur de la maison.
Tout comme les parois, le plus efficace est d’utiliser les débords de toiture, les casquettes ou les balcons servant à protéger les murs pour protéger aussi les fenêtres.
 
Si vous ne pouvez pas utiliser de débord de toiture, il faut absolument protéger chaque fenêtre par un dispositif extérieur comme des volets battants, des stores extérieurs, des lames mobiles, des persiennes... mais toujours de couleur claire !

Les stores ou les lames mobiles, pour être efficace, doivent absolument être placés à l’extérieur. Placés à l’intérieur derrière une vitre, ils créeraient un effet de serre et réchaufferaient l’air ambiant.
Il est aussi recommandé de protéger également les ouvrants des pièces de service.

Dans tous les cas, un dispositif de protection des ouvrants à l’Est et à l’Ouest est vraiment nécessaire si les débords de toiture ne protègent complètement des rayons du soleil et de la pluie.
 
Site internet financé par la Région Guyane
Tous droits réservés - Informations légales & techniques
Haut de page