La construction écologique en Guyane !

La construction cologique en Guyane
2319-16.JPG
_MG_9917.jpg
009-Trésorerie-Générale.jpg
Sans titre5.jpg

Les matériaux de construction

Actualité de la filière bois en Guyane

La forêt de Guyane

 

La forêt couvre près de 7,5 millions d'hectares soit près de 96% du territoire Guyanais. Elle est de type « tropicale humide» et d'une biodiversité remarquable : elle compte plus de 1300 espèces d'arbres (contre environ 80 en France métropolitaine !) et près de 400 000 espèces végétales et animales.
On compte 200 à 300 espèces d'arbres à l'hectare et le volume de bois sur pied est de 350 m3 par hectare.

 

Mise en valeur forestière durable

 

guyane.helicoLa forêt Guyanaise est le domaine privé de l'Etat, c'est l'ONF qui en assure en grande partie la surveillance, l'aménagement, l'équipement, l'administration et la gestion. 

Avant l'exploitation forestière, l'ONF réalise des inventaires par parcelles et contrôle le déroulement de l'exploitation sur le terrain.

La gestion « durable » de la forêt consiste à prélever les gros arbres matures avant qu'ils ne meurent de « vieillesse » et ne chutent (chaque année, près d'1% des arbres de la forêt tombent naturellement).
Il s'agit finalement de prélever la ressource en préservant son renouvellement sur le long terme et en respectant la biodiversité, la qualité des sols, le paysage et les valeurs traditionnelles.

 

Actuellement 1 à 2 arbres sont prélevés par hectare de forêt, mais ce chiffre doit être élevé à 4 ou 5 pour « rentabiliser » l'impact environnemental lié à l'exploitation (création de piste, énergie consommée...). De plus, les trouées réalisées par l'exploitation permettront aux graines de germer et apporteront de la lumière aux plus jeunes arbres pour poursuivre leur croissance. Le temps de rotation des parcelles est de l'ordre de 65 ans, ce qui laisse un fort potentiel de développement de la filière sans mettre en danger la pérennité de la forêt.

 

Les enjeux de la filière bois en Guyane

 

Si l'hétérogénéité de la ressource rend difficile toutes les étapes liées à sa valorisation, la richesse de la forêt guyanaise offre à la filière bois une gamme d'essences exceptionnelle par la diversité de leurs propriétés.
Toutefois, depuis quelques dizaines d'années, les volumes récoltés sont constitués à 70% par l'Angélique, le Gonfolo et le Grignon. Il en résulte une pression de récolte trop concentrée alors que 88 essences guyanaises ont des potentialités technologiques et commerciales.


coupe

L'enjeu de la filière pour répondre à des exigences de gestion durable est principalement de réussir à valoriser de petites quantités d'un grand nombre d'essences de qualités très variées pour répondre aux besoins d'un marché local étroit (220 000 habitants)

 

La filière rencontre d'autres difficultés telles que :

 

- Les équipements nécessitant des adaptations (surdimensionnement pour résister à la dureté du bois, tropicalisation...)

 

- Les infrastructures portuaires sont limitées pour l'exportation

 

- La concurrence est forte. Au Brésil par exemple, le coût du travail des opérateurs de production est 7 fois inférieur à celui de la Guyane et les exigences réglementaires sont moins contraignantes (ou très contraignantes et peu respectées !)

 

La filière bois : faits et chiffres

2222

 

La filière bois en Guyane est le 3ème secteur économique après le spatial et l'aurifère.
La filière est constituée de 212 entreprises, elle représente 872 emplois directs et un chiffre d'affaire de près de 59 millions d'euros.
La filière se caractérise par une grande majorité de TPE (Très Petite Entreprise). Les deux secteurs dominants sont le «Sciage et rabotage du bois» et la «Charpente, menuiserie extérieure, construction bois ».

 

La production annuelle est comprise entre 30 000 à 35 000 m3. La destination principale est le marché local du bâtiment. L'exportation représente 3000 et 5000 m3 /an (99% des exportations en valeur).
Le secteur de la « menuiserie, ameublement, agencement » est faiblement représenté en Guyane. D'où la production de produits secondaires absorbée en quasi-totalité par le marché local couvrant une faible partie des besoins en produits manufacturés (recours à l'importation impératif).

 

La structuration de la filière

 

Le massif forestier représente un atout prometteur pour le développement économique de la Guyane. Les professionnels de la forêt se sont mobilisés afin de profiter d'une conjoncture favorable malgré les difficultés du secteur. Ils ont initié une réelle dynamique de filière se traduisant par la fédération des entreprises et la création en mai 2009 d'une association interprofessionnelle « INTERPROBOIS Guyane» dont l'objectif est de "favoriser la production, la mobilisation, l'exploitation, la transformation et la promotion des bois de Guyane, avec l'ensemble des maillons de la filière, en vue d'accroître la valeur ajoutée et les emplois de la Filière Forêt Bois en Guyane".

 

5Cette association est structurée en huit collèges :

 

- Gestion forestière

- Exploitation forestière

- Sciage et rabotage du bois

- Charpente, Construction Bois, Menuiserie du bâtiment

- Menuiserie, ébénisterie, agencement

- Artisanat d'art

- Architectes, designer

- Bois énergie

 

 

Destinations des sciages sur le marché local en Guyane (en % du volume)

source : Interprobois

 

pefcInterprobois travaille en partenariat avec tous ses membres sur le marquage « CE » et sur les certifications PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification schemes) et FSC (Forest Stewardship Council).
Ces labels ont leur logo apposé sur chaque produit qui signale au public un produit correspondant à un cahier des charges clair, transparent et vérifié par des certificateurs indépendants. Il permet ainsi au consommateur d'identifier le bois et ses produits dérivés issus d'une forêt bénéficiant d'une gestion forestière respectant les principes du développement durable.


Pour plus d'informations :

http://www.guyane-bois.net/

 

 

 
Site internet financé par la Région Guyane
Tous droits réservés - Informations légales & techniques
Haut de page